Make your own free website on Tripod.com

L U D I O M E

Long Island Sounds 2009

Home
Curriculum
PUBLICATIONS
Liens - Links

Fière d'être publiée à nouveau - Another proud publication

Anchorage

 

Inherent figures

come from multiples faces

a slow procession of bands

with their simple echo

flirt on the slopes of old adage

and I listen in stereo

haunted by their upheaval

I know

that this line descends

I admit

searching in the imperfect

my twin ego

I strike up on life

and awake lover

for too long a solo,

a shooting star, a loner

I bind in discreet bodies

and linger

along my eternal bends

until I discover new anchorage

 

 

 

 

 

 

Ancrage

 

Figures sous-jacentes

la venue de multiples visages

une lente procession de bandes

avec leur simple écho

flirt un peu mon adage

et j’écoute en stéréo

hantée par le remue-ménage

Je sais

que la file forme une descente

J’admets

chercher l’imparfait,

le double de mon ego

J’entonne le célibat sillage

d’amante,

d’étoile filante

Censures discrètes

me tiennent au chaud

dans mes courbes imparfaites

car l’éternel solo

se rapproche de son arrimage

 

Veroflame, le 30 janvier 2007

Copyright ©2007 Johanne Farmer

Barricade profonde

 

Comme si Berlin, scindé

portait dans mon cœur

ce moment où effondrée

chaque parcelle de mon être

pioche sur cette barricade

Érigée d’un mur de peur,

je cherche à connaître

où mon âme cache cette façade

si mal aimée

qu’elle n’a connu que des heures

de solitude intouchée

 

Comme si ce matin, réveillée

se fissurait dans mon cœur

un espace affamé

où je me sens renaître

Avide du sentiment d’accolade

quelque soit ton humeur

je me fou du paraître

J’ouvre la voie du mémorable

Je veux t’aimer

sans aucune frayeur

à l’écoute de mon envie d’être habitée

 

 

Deep barricade

 

As if a split Berlin

carried in my heart

this moment when collapsed

every plot of land in my being

digs on this barricade

Set up by a wall of fear,

I try to know

where my soul hides its facade

so badly loved

as it only knew hours

of intouchable solitude

 

As if this morning, I awoke

fractured in my heart

a starving place

where I felt being reborn

Eager for feeling an embrace

whatever your mood

I don’t care about appearances

I open the way for remembrance

Wanting to love you

without any apprehension

and hear my desire to be lived in

 

  Veroflame, Feb. 8, 2009

  Copyright ©2009 Johanne Farmer